Indonésie

Indonésie : les secours poursuivent les recherches, un pompier témoigne

Sur l’île indonésienne des Célèbes, le bilan du séisme suivi du tsunami de vendredi dernier dépasse maintenant les 1500 morts, et plus de 1000 personnes sont portées disparues. Les secours se concentrent notamment dans la ville côtière de Palu. C’est là qu’une équipe française de l’ONG Pompiers de l’Urgence Internationale s’est rendue pour aider les équipes de secours indonésiennes.

Adélaïde Patrignani – Cité du Vatican

Sept jours après la catastrophe qui a dévasté la région de Palu, localité de 350 000 habitants sur la côte ouest de l’île de Célèbes, le bilan continue de s’élever. Le porte-parole de l’armée à Palu, Muhammad Thohir, a fait état de 1 558 morts dus au séisme de magnitude 7,5 suivi d’une vague meurtrière. Plus d’un millier de personnes sont quant à elles portées disparues.

Les autorités s’étaient fixées initialement jusqu’à vendredi pour tenter de retrouver des survivants prisonniers des décombres. Les débris laissés par le tsunami sont partout et de nombreux habitants traumatisés préfèrent dormir dehors dans la crainte de nouvelles secousses.

Une aide humanitaire indispensable mais difficile à concrétiser

Selon l’ONU, près de 200 000 personnes ont besoin d’une aide humanitaire d’urgence, dont des dizaines de milliers d’enfants. Mais les voies d’accès et l’aéroport sont très endommagés et ralentissent l’acheminement des personnes et du matériel.

Le gouvernement indonésien avait d’abord refusé l’aide internationale, assurant que son armée pouvait faire face à la situation. Mais à mesure que l’ampleur du désastre a été révélée, le président Joko Widodo a accepté à contrecœur les organisations d’aide humanitaire internationales ainsi que le soutien de gouvernements étrangers. Vingt-neuf pays ont promis leur aide, selon le gouvernement indonésien. Les Nations Unies ont promis d’apporter 15 millions de dollars d’aide. Mais les difficultés logistiques et les réticences initiales de Jakarta compliquent son versement.

Source: https://www.vaticannews.va/fr/monde/news/2018-10/indonesie-seisme-tsunami-pompier.html